Kubernetes... à la demande et sous forme managée

Yuri Colombi, Head of Solutions & Innovation, EBRC
par S. Lambotte 13/11/2020
Finance, Fintechs & RegTechs
Santé et Sciences de la vie
Institutions Internationales
Sécurité, Défense & Spatial
Services en ligne
OSE - Opérateurs de Services Essentiels

En créant KaaS, Kubernetes-as-a-Service, EBRC accélère le rythme de l'innovation au profit du business de l’entreprise. Une solution économique et hautement sécurisée.

Pour les acteurs des services en lignes, s’adapter rapidement et innover est devenu essentiel pour s’assurer la préférence des clients face à la concurrence. Pour répondre à ces besoins business, les technologies relatives aux méthodologies DevOps, de type cloud natives, en particulier Kubernetes, ont vu le jour. Elles fournissent l'automatisation et l'agilité nécessaires aux équipes de développement pour gérer des applications qu’elles adaptent, testent et améliorent en permanence sur la base des besoins émis par les ventes, le marketing pour le business autant que les équipes sécurité pour le volet robustesse.

Résultat : les entreprises se libèrent des contraintes des déploiements planifiés et à des fréquences très espacées, elles peuvent désormais envisager des déploiements continus en toute simplicité au bénéfice du métier et de la sécurité. Simplifier les mises en production tout en réduisant leurs coûts, tel est le principal avantage de la solution Kubernetes-as-a-Service. « Notre mission est d'aider nos clients à accélérer leurs développements jusqu'au produit final », confirme Yuri Colombi, Head of Solutions & Innovation, EBRC.

Se concentrer sur les changements et les besoins business

« Rien n’est permanent sauf le changement », affirmait déjà le philosophe Héraclite d’Ephèse, 500 ans avant JC. Cette affirmation inaltérable illustre le besoin permanent de changement ou d’évolution que l’économie numérique impose aux fournisseurs de services en ligne pour séduire et conserver leurs clients. Désormais il ne s’agit plus comme dans le passé de créer des applications conçues sur cahier des charges avec des mises à jour tous les 18 mois. Les applications muent en permanence pour étendre leurs fonctionnalités, améliorer l’interface utilisateur, corriger une faille de sécurité ou corriger un bogue. En cela Kubernetes accélère les étapes de développement et de livraison tout en fournissant des outils de configuration permettant de suivre les bonnes pratiques. Les développeurs bénéficient de cycles de mise à disposition plus courts, moins contraignants et peuvent ainsi réaliser simplement et de façon permanente les changements incrémentiels jugés utiles par leurs clients. « Les entreprises en écoute permanente du comportement de leurs clients, peuvent ainsi y répondre plus vite en adaptant leurs offres à la demande », enchaîne Gérard Miceli, Innovation Consultant, EBRC.

Libérés de nombreuses contraintes liées aux déploiements, tests ainsi que des échanges et synchronisation avec les équipes de production qui vont opérer l’application, ils peuvent se concentrer sur les fonctionnalités attendues et nécessaire au business.

Des ressources plus efficaces et plus rentables

Pratiquement, au lieu d’attendre des semaines, voire des mois, juste pour avoir l’infrastructure dont ils ont besoin, ou du choix des clouds qui seront retenus pour faire tourner leurs applications, les développeurs peuvent désormais disposer rapidement de ces environnements en self-service.

La beauté de KaaS réside sur son statut de plateforme 'agnostique' pour le cloud. Cela signifie que, qu’une application peut être utilisée sans modification tant sur une version de KaaS on-premise que sur un KaaS utilisé sur un cloud hyperscale. Elles peuvent aussi croître vite sans avoir à redéfinir et reconstruire l’infrastructure à chaque nouveau projet. « Peu importe l’infrastructure sous-jacente, KaaS fournit un environnement de gestion focalisé sur le conteneur. Il orchestre les ressources (computing, network, storage) sur les workloads des utilisateurs, tout en gardant de la portabilité entre les différents fournisseurs d’infrastructures », complète Gérard Miceli.

Indirectement, cette vélocité accrue libérera des ressources. Des pans entiers du portefeuille applicatif pourront être modernisés plus rapidement et à des coûts moindres. Et favorisera l’innovation de l’entreprise en lui permettant d’exposer sous forme de composants applicatifs ses services clés.

Le 'as-a-service', la dimension supplémentaire

Toutefois, cette flexibilité conduit à un défi. En effet, à mesure que la communauté open source Kubernetes se développe, de nombreuses équipes DevOps doivent créer des processus plus rationalisés et automatisés capables de relever de nouveaux défis de déploiement. Les équipes ont besoin de Kubernetes en mode as-a-service.

EBRC déploie, héberge et maintien l’ensemble des composants nécessaires au fonctionnement du service Kubernetes (KaaS). EBRC libère les clients des contraintes de support de ce type de plateforme afin qu’ils puissent se concentrer dans ce qui apporte de la valeur et de l’innovation à leur développement.

« Les gérer à grande échelle, tout en assurant la mise à jour en temps opportun des nombreux modules associés à Docker et Kubernetes, peut être une lourde tâche sans le soutien d'une expertise globale, note Yuri Colombi. De là, l'intérêt du mode managé, qui peut être présenté comme une approche holistique de la gestion des charges de travail conteneurisées. C’est ici que le savoir-faire d’EBRC en matière de gestion des opérations en proposant Kubernetes en mode à la demande répond à ce besoin. Concrètement, EBRC installe, exploite et gère la solution, garantissant un SLA de 99,9 % avec un service 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La prestation inclut également du conseil, notamment des bonnes pratiques sur l'utilisation des fonctionnalités de Kubernetes. Toutes les opérations quotidiennes sont ainsi prises en charge -y compris les mises à niveau sans temps d'arrêt, les correctifs et sécurité, etc.

Les données sont donc stockées, en Europe, au Luxembourg

Basée sur une distribution Kubernetes certifiée CNCF (Cloud Native Computing Foundation), Kubernetes-as-a-Service est une plate-forme DevOps managée, fournie dans une architecture cloud hybride, avec une charge de travail sur site et une infrastructure de contrôle dans des centres de données luxembourgeois certifiés Tier IV. Les données sont donc stockées au Luxembourg. En cela, la solution se distingue des propositions dans le cloud public.

« Le client a le choix : le service peut être géré 'on premise ', dans un cloud privé, voire -s'il le souhaite- dans le cloud public. Rien n'est exclu, assure Gérard Miceli. Le mode d'exploitation reste identique : pas de CAPEX, uniquement de l’OPEX. Une fois Kubernetes-as-a-Service déployé, les développeurs n'ont pas à se soucier de l'infrastructure et des configurations sous-jacentes. Les applications auront une portabilité multi-cloud sur les clouds publics et privés. »

Accélérer votre croissance

« Kubernetes-as-a-Service fournit aux équipes DevOps des clients l’autonomie nécessaire pour gérer leur pipes CI/CD sans contraintes. Le mode managé leur permet de se concentrer sur ce qui leur est essentiel en se reposant sur la plateforme EBRC, conclut Yuri Colombi. Les clients peuvent se concentrer sur leur métier et leur innovation, EBRC assure la disponibilité et l’évolution de la plateforme KaaS. »

RETOURNER AU BLOG