Infogérance des données de santé,Tech for Life : EBRC et BMS, quand la Tech luxembourgeoise sauve des vies aux quatre coins du monde

Luc Provost, CEO, B Medical Systems et Yves Reding, CEO, EBRC
par EBRC 08/11/2021
Santé et Sciences de la vie

L’infogérance made in Luxembourg : l’outil pour maîtriser la croissance des données de la santé

B Medical Systems, leader international de la chaîne du froid médical, a joué un rôle majeur dans la sortie de la crise COVID en permettant d’assurer la logistique de transport des vaccins à ARN Messager. Confronté au développement rapide de ses activités, B Medical Systems a fait appel à EBRC pour l’accompagner en lui confiant l’outsourcing de ses activités IT.

 

Au cours des derniers mois B Medical Systems a dû faire face à une croissance ultra-rapide de son activité pour fournir les équipements indispensables au transport et à la conservation à -80°C des vaccins COVID-19 de type ARN messager. Cette pépite luxembourgeoise qui développe avec succès des solutions de chaîne du froid pour le secteur médical a joué un rôle primordial dans la réussite de la vaccination massive pour sortir de la crise sanitaire organisée partout dans le monde. Pour l’accompagner dans cette étape cruciale et dans cette montée en charge exponentielle de sa production, B Medical Systems a choisi EBRC pour l’outsourcing de ses activités IT avec deux leitmotivs principaux : agilité et sécurité de ses opérations. Les deux entreprises démontrent ce que la Tech for Life Made in Luxembourg peut faire de mieux dans le monde pour sauver des vies.

Luc Provost CEO de B Medical Systems et Yves Reding CEO d’EBRC reviennent sur ce tour de force réalisé par leurs équipes dans un délai très court et nous exposent leur perspective de développement.


La qualité « Made in Luxembourg » s’exporte bien

(c) B Medical Systems
B Medical Systems

"Nous partageons de nombreux traits communs avec EBRC", confirme Luc Provost, CEO de B Medical Systems, "à commencer par notre ancrage luxembourgeois." Petite entreprise luxembourgeoise à l'origine, B Medical Systems est parvenue au fil des années à développer un cœur de métier exclusif, orienté vers la gestion de la chaîne du froid dans le secteur médical que la société exerce à l'échelle internationale.

Les similitudes entre les deux sociétés ne s'arrêtent pas là. Toutes deux présentent une empreinte géographique qui dépasse de loin les frontières du Grand-Duché. Depuis 2019, B Medical Systems dispose d'un bureau de vente, d'un entrepôt et d'une équipe complète en Amérique du Nord. Cette année, la société a étendu ses activités en Inde, premier producteur de vaccins au monde, et y a implanté sa première unité de fabrication en dehors du Luxembourg.

B Medical Systems a aujourd'hui des clients dans plus de 120 pays. "Notre large présence internationale nous permet d'envoyer du matériel 'Made in Luxembourg' vers des pays aussi divers que la République Démocratique du Congo, l'Ethiopie, le Brésil ou le Pérou. Nous y disposons d'équipes formées au Luxembourg et capables de répondre aux conditions locales pour assurer l'installation et la maintenance des équipements", explique Luc Provost.

L’infogérance des données de santé : Les HealthTechs un secteur hautement sensible et critique

Au fil des 40 dernières années, B Medical Systems a acquis une position de leader mondial sur trois lignes de solutions : la chaîne du froid vaccinal, la réfrigération médicale et la gestion des composants sanguins. "Dans le domaine de la transfusion sanguine, par exemple, nos solutions sont utilisées au quotidien aussi bien par la Croix-Rouge luxembourgeoise que par l'Etablissement Français du Sang", dit Luc Provost. Les solutions de contrôle de la chaîne du froid de B Medical Systems ont également permis de vacciner plus de 300 millions d’enfants dans les pays en développement, au cours des 20 dernières années. "Pour donner aux professionnels des soins de santé les moyens d’agir, nous échangeons en permanence avec eux pour rester à l’écoute de l'évolution de leurs besoins. Nous sommes convaincus qu’ensemble, nous pouvons réellement avoir un impact non seulement sur les individus et les communautés, mais aussi sur l’humanité", assure-t-il.

"Dans le digital, EBRC a tracé la voie de la ‘Tech for Life’ dès 2011 avec la biobanque IBBL », intervient Yves Reding, CEO d'EBRC. "Nous avons poursuivi nos efforts avec l’agence e-Santé et le Dossier de Soins Partagé, le laboratoire BioNextLab... Aujourd’hui, nous continuons à construire sur ces fondations avec B Medical Systems pour créer et exploiter avec les services d’infogérance EBRC, des solutions intelligentes qui contribuent à sauver des vies".


Tech for Life : l’innovation au bénéfice de la vie

Depuis 2015, B Medical Systems a injecté des capitaux importants dans son site de fabrication luxembourgeois de Hosingen. "Nous avons mis en place des systèmes de cobotique où les hommes et les robots collaborent, ainsi que des machines de rotomoulage pour la production de nos réfrigérateurs, congélateurs et équipements de la chaîne du froid vaccinal", explique Luc Provost. La technologie de moulage par rotation, en particulier, est unique dans l’industrie de la réfrigération médicale et permet de fabriquer des produits robustes et de haute qualité dans un délai très court.

"Nous sommes ainsi capables de répondre rapidement aux nouveaux besoins de gestion de la chaîne du froid, comme la lutte contre la pandémie de Covid-19, qui imposent des températures de conservation des vaccins de l’ordre de -80°C", poursuit-t-il. La crise sanitaire a dans un premier temps fortement sollicité les laboratoires d’analyse médicale, faute de protocole de soin. "Des tests à grande échelle ont été organisés, mais très rapidement, nous nous sommes mobilisés pour mettre en place toute la logistique de diffusion des futurs vaccins. Comme chacun le sait maintenant, la technologie à ARN messager exige une conservation à -70°C pour les vaccins développés par Pfizer et BioNTech, ou à -20°C pour celui développé par Moderna. Cette spécificité diffère grandement des vaccins traditionnels et demande une logistique différente. C’est là que nos solutions sont entrées en action et ont démontré leur efficacité. Notre rôle a été de fournir des dispositifs de transport intelligents permettant le contrôle permanent de la chaîne du froid garantissant la sécurité des produits vaccinaux. Nos solutions intègrent des technologies IoT communicantes, permettant l’échange de données nécessaires au traçage de chaque colis, c'est-à-dire son monitoring complet depuis le lieu de production jusqu'au point d'administration des doses", explique Luc Provost.

L’infogérance des données sensibles : l’héritage du secteur financier


Données de la santé, une infogérance de données très sensibles.

La gestion des données sensibles et leurs protections sont depuis 20 ans au cœur de la stratégie d’EBRC. « Le secteur de la finance et ses exigences règlementaires de sécurité et de confidentialité élevées ont été très structurant pour le développement de notre offre de service. Cette caractéristique propre au marché luxembourgeois nous a permis de devenir un partenaire naturel du secteur de la santé : protection des données, cloud souverain, culture de la résilience. Comme B Medical Systems, notre savoir-faire s’exporte et nous adoptons rapidement les exigences des pays en matière de règlementation relative au traitement des données de santé, à titre d’exemple EBRC est certifié Hébergeur de Données de Santé en France » explique Yves Reding.

Systèmes de la santé, une exigence de Résilience globale en ce compris les données.

"Comme j'ai pu le constater lors de ma visite du Resilience Centre South, datacenter dit « Fault Tolerant » certifié Tier IV, la redondance est un principe essentiel pour EBRC. Il en va de même pour B Medical Systems. Nos équipements frigorifiques disposent par exemple de doubles joints de fermeture et de quadruples charnières. La fiabilité de nos solutions est indispensable pour assurer l'intégrité et la sécurité de la chaîne du froid", affirme le CEO de B Medical Systems. "Pour répondre aux exigences terrain de tout ordre, nos réfrigérateurs et congélateurs de vaccination acceptent différents modes d’alimentation électrique, ils peuvent être directement reliés à des panneaux solaires sans utiliser de batteries ni de régulateurs, points faibles de ce type d'équipement", souligne-t-il.

La gamme de B Medical Systems comprend notamment des équipements adaptés aux zones géographiques où l'approvisionnement en électricité est peu fiable, où les moyens de transport demandent des solutions robustes et une autonomie prolongée pour les longs voyages. "A titre d’exemple, en Indonésie, nous avons déployé des réfrigérateurs capables de maintenir la température pendant un mois sans électricité et au Tchad, nos solutions de stockage des vaccins fonctionnant à l'énergie solaire supportent sans aucun problème des températures de l'ordre de 45°C à l'ombre", dit-t-il.

La qualité et la fiabilité des solutions de B Medical Systems reflètent la vaste expérience acquise par la société au cours de ses 40 années d’existence. "Nous nous efforçons d’être les meilleurs dans ce que nous faisons et de montrer l’exemple", dit Luc Provost. "Nous sommes convaincus que les solutions et les services que nous fournissons favorisent la qualité des soins ; c'est pour cette raison que nous nous imposons un niveau de qualité élevé dans tout ce que nous faisons. L’importance que nous accordons à la R&D, notre savoir-faire technologique étendu et notre réseau mondial de partenaires nous permettent de fournir à la fois des solutions et des services innovants dans des délais très courts".

« Nous sommes parfaitement aligné sur ce principe de qualité totale, décrit par Luc Provost c’est aussi celui que nous appliquons sur l’ensemble de notre gamme Trusted Services Europe », explique Yves Reding, « nous recherchons toujours l’excellence et la qualité de bout en bout dans notre chaine de valeur. C’est ce qui nous permet entre autre d’afficher, zéro seconde d’arrêt de nos datacenters depuis 20 ans. En médecine, la vie des patients dépend de la disponibilité de leurs données. »

Un partenariat dans l’infogérance des données de la santé exige alignement et rigueur.

Besoin d’un partenaire proactif

"On ne joue pas aux dés avec la santé"

"Face à l'explosion des besoins causée par la crise du Covid, nous avons investi énormément tant dans les ressources humaines que dans la technologie", poursuit Luc Provost. "Mais nous nous sommes rapidement aperçus que nous ne pouvions pas couvrir tous les aspects d'une problématique aussi large avec nos seuls moyens", indique-il. "Nous devions faire appel à des partenaires experts et innovants partageant le même type de stratégie à long terme que nous. Notre système d’information occupe un rôle central dans l’orchestration de notre organisation : c’est donc un élément essentiel du succès de notre projet. C'est pourquoi nous avons choisi de confier la gestion de nos systèmes informatiques à EBRC", dit-t-il.

"Pour agir sur un marché mondial, ultra-sensible et à haute visibilité nous avions besoin d’un partenaire agile capable de réaliser notre projet dans un temps très court, mais surtout en mesure de nous donner des garanties de sécurité et d’éthique propre aux exigences du secteur de la santé", explique le CEO de B Medical Systems. "Au-delà de la solution proposée et du respect des engagements, nous cherchions un partenaire réactif et capable de nous proposer un accompagnement permanent en conseil pour nous permettre une montée rapide en maturité et en performance. Mais l’un des points clés de notre partenariat est la force de proposition dont ont fait preuve les équipes d'EBRC", précise-t-il.

"Aujourd’hui, nous pouvons étendre notre solution en toute sérénité et nous concentrer sur ce que nous connaissons le mieux : notre métier. Nous l'exerçons dans le monde entier et c’est formidable de pouvoir nous appuyer sur un partenaire de confiance. Nous apportons notre solution et EBRC offre son expertise en protection des données médicales.

Un service d’infogérance de donnée de santé reconnu par des certifications internationales

"De plus, la capacité d'EBRC d'agir à l'échelle internationale est pour nous un gage que nous pourrons continuer à nous développer sans nous heurter aux obstacles des législations nationales sur l'hébergement des données personnelles ou médicales, par exemple", dit le CEO de B Medical Systems.  "Le savoir-faire du Luxembourg - et d'entreprises comme EBRC en particulier - dans le domaine de la sécurité de l'information est pour nous un argument de poids à faire valoir auprès des autorités publiques avec lesquelles nous sommes amenés à travailler".

En la matière, rien de mieux que les normes internationales comme passeport reconnu pour disposer de vraies garanties. Depuis plusieurs années, EBRC dispose des certifications ISO 27001 relative à la sécurité de l’information et ISO 22301 relative à la continuité d’activité. Ces deux piliers constituent le socle fondamental pour assurer sécurité et résilience.

"S'agissant de gestion des risques, de sécurité, de qualité et de conformité, le Luxembourg jouit effectivement d’une grande crédibilité à l'étranger", confirme Yves Reding. "C'est ce qui permet aux entreprises du pays de se différencier sur le marché international et à ses interlocuteurs de le voir comme une porte d'entrée privilégiée en Europe. B Medical Systems comme EBRC sont représentatives de ces qualités 'Made in Luxembourg'".

Pour lui, les similitudes entre les deux sociétés sont multiples : des clients dont les enjeux sont vitaux, une vision à long terme, des certifications qui rendent tangibles la valeur réelle des produits, des services et des savoir-faire. "Ces certifications dont nos deux sociétés font une priorité, permettent aussi de créer, à travers les processus, une spirale vertueuse qui tire toutes les forces vives de l'entreprise vers une amélioration continue de la qualité", explique-t-il.

"EBRC et B Medical Systems partagent le même ADN", ajoute Luc Provost. "Nous accordons notamment la même importance à la certification". Les dispositifs médicaux de B Medical Systems répondent effectivement aux plus hauts standards de qualité et de sécurité. "En devenant, par exemple, l’une des premières sociétés à adopter avec succès le nouveau MDR européen et le SCoPE de l’AABB, nous avons fait la preuve de notre savoir-faire et renforcé notre position de leader du marché", assure-t-il.

"EBRC détient quant à elle des certifications internationales uniques en matière de qualité, de sécurité et de résilience parfaitement adaptées à notre métier : HDS, ISO 27001, ISO 22301, ISO 9001. EBRC garantit également la haute disponibilité des systèmes d'information avec ses Data Centres Tier IV", souligne Luc Provost. "De plus, ils disposent d’une expérience reconnue dans ce secteur critique qu'est le domaine de la santé, avec notamment le Dossier de Soins Partagés de l’agence e-Santé et la Biobanque de l’IBBL".

Des perspectives de croissance dans l’infogerance de données de santé basée au Luxembourg

Le froid médical toujours plus digital

B Medical Systems est par ailleurs devenue un producteur de données en temps réel pour de nombreuses autorités sanitaires autour du monde. La société dispose en effet de plus de 40.000 frigos connectés en temps réel à travers le monde. "Nos systèmes IoT embarqués ont déjà permis d'améliorer l'efficacité des structures de santé dans les pays qui disposent de peu de moyens", indique Luc Provost. A l'avenir, nous comptons développer davantage les services que nous apportons aux services de santé en termes de données relatives aux équipements, mais aussi aux produits et aux patients", confie-t-il. Et ces capacités accrues de monitoring en temps réel ne manqueront pas d'engendrer des besoins nouveaux en stockage de données, en sécurité informatique et en intégrité de l'information. "Avec EBRC, nous avons trouvé le partenaire technologique idéal pour nous aider à faire face aux défis que nous réservent l'avenir", se réjouit-il.

Le savoir-faire luxembourgeois se porte bien

B Medical systems
(c) B Medical Systems

"Nos deux entreprises incarnent parfaitement le savoir-faire européen 'Made in Luxembourg' que nous diffusons dans le monde entier", résume Luc Provost. Nous nous sommes parfaitement retrouvés dans un slogan commun que nous partageons 'Quand la Tech sauve des vies' : nous accordons une place essentielle à l’humain au centre de nos préoccupations ainsi qu’en offrant des solutions de confiance et d’excellence.

"Nous sommes fiers de partager les mêmes valeurs et de développer désormais ensemble nos activités à l’international", déclare pour sa part Yves Reding. "Une fois de plus, la preuve est faite que le savoir-faire luxembourgeois se porte bien. Il repose sur la volonté d’innovation, de qualité et d’intégrité dont font preuve des entreprises comme B Medical Systems et EBRC, et contribue au rayonnement des valeurs européennes à travers le monde", conclut-il

RETOURNER AU BLOG