L’automatisation, l’atout de la transformation numérique

L’automatisation, l’atout de la transformation numérique
par S. Etienne 15/09/2021
Finance, Fintechs & RegTechs
Santé et Sciences de la vie
Institutions Internationales
Sécurité, Défense & Spatial
Services en ligne
OSE - Opérateurs de Services Essentiels

De nombreuses études le démontrent : la crise sanitaire a accéléré la transition numérique. Au cœur de cette révolution technologique où la cybersécurité, la flexibilité et la résilience des infrastructures informatiques sont devenues des enjeux majeurs, l’automatisation joue un rôle crucial. Pour en parler, une table ronde a réuni Niko Vanraes, Alliance Partnership Account chez Red Hat, et trois experts de EBRC : Thomas Flachaire, CISO ; Olivier Raggi, Senior System Engineer – Technical Architect; et Gilles Fersing, Project and Service Account Manager.

.

La transformation digitale comporte deux facettes. D’un côté, elle permet aux organisations de devenir plus efficaces et compétitives en gagnant en flexibilité et en agilité. De l’autre, elle crée de nouveaux risques et la sécurité doit être renforcée. « Nos clients recherchent à la fois une haute disponibilité et une sécurisation maximale, de la flexibilité et une réduction des coûts », explique Gilles Fersing. « Pour répondre à leurs besoins d’agilité et de sécurité, nous avons conclu un partenariat avec Red Hat et son système d’automatisation évolutif : Ansible Automation Platform. »

Cette plateforme, devenue un standard, contient tous les outils nécessaires pour mettre en œuvre une automatisation informatique à l’échelle de l’entreprise. « Notre solution est non-intrusive, rapide à déployer et pourvue d’un catalogue de procédures prêtes à l’emploi », poursuit Niko Vanraes. « Les modules offrent aux utilisateurs un langage commun facile à apprendre, à lire et à partager, même pour les utilisateurs qui ne sont pas des développeurs confirmés. La solution permet d’accorder des accès selon les rôles et de planifier des tâches. Elle offre également la possibilité d’analyser et de compiler des données et de générer des rapports sur le statut des déploiements en matière d’automatisation. »

Plus d’innovation, plus de réactivité et plus de sécurité

Pour Olivier Raggi et Thomas Flachaire, le choix de cette solution s’imposait pour plusieurs raisons. « Grâce à elle, nous pouvons proposer à nos clients les meilleurs outils actuels sur le marché tout en réduisant leurs coûts d’exploitation et de fonctionnement et avons créé en interne une véritable communauté entièrement tournée vers l’automatisation. En agissant de la sorte, nous avons pu briser certains silos et augmenter notre capacité d’innovation. » « Les contextes technologiques et économiques sont favorables à ce genre de solutions. Des services comme le cloud, qui est de plus en plus utilisé, incitent à l’automatisation. Les entreprises doivent être de plus en plus réactives et réduire au maximum le délai de mise sur le marché de leurs produits ou services. En prenant en charge les tâches répétitives, l’automatisation permet à nos équipes de se consacrer davantage à des activités à plus haute valeur ajoutée et d’améliorer la qualité de nos prestations auprès de nos clients. Nous pouvons également déployer en un temps relativement court un processus de sécurisation homogène sur tous nos systèmes et ainsi garantir une sécurité maximale pour tous nos clients. »
Pouvoir garantir la sécurité à ses clients a d’ailleurs été un point non-négociable pour la société experte en gestion et protection des données. « Nous portons une très grande attention sur la sécurité des infrastructures de nos clients mais également sur nos processus. L’automatisation nous permet de réduire le risque d’erreur humaine qui peut être important lorsque l’on gère un parc conséquent de clients et où les activités manuelles sont très présentes. Nous pouvons ainsi avoir une homogénéisation et une standardisation de l’ensemble des infrastructures que nous gérons. Nos équipes RISC peuvent donc effectuer un meilleur contrôle ».  

Une collaboration fructueuse avec LuxTrust

Frédéric Laurain est Head of Operations chez LuxTrust, le fournisseur national de services de confiance au Grand-Duché. Dans un entretien en ligne, il a confirmé tous les bénéfices de l’automatisation. « La solution que les experts de EBRC ont mise en place nous a beaucoup apportés. Nous gagnons un temps considérable lors de nos opérations de masse comme les sessions de patching (corrections de programmes) que nous effectuons plusieurs fois par an. Notre parc informatique est homogène avec des environnements standardisés. De ce fait, nous avons renforcé notre sécurité et réduit nos coûts. Nous sommes à ce point satisfaits que nous voulons à présent aller plus loin en automatisant cette fois-ci la partie applicative de notre infrastructure. »

« Notre collaboration avec LuxTrust est une parfaite illustration de la tendance du marché », conclut Thomas Flachaire. « L’automatisation est souvent vue comme un moyen de réduire les coûts. En réalité, c’est bien plus que cela. Avec des besoins IT en forte croissance, il importe d’être sans cesse plus agile, plus rapide et plus performant. Grâce à Ansible qui nous permet de gérer toutes nos technologies à l’aide d’un seul et même outil, l’automatisation nous a apporté une incontestable valeur ajoutée, à la fois pour nous et pour nos clients, et est devenue un véritable support stratégique. » 

RETOURNER AU BLOG